Antoine Benkemoun

28 Avr, 2010

Génération de certificats OpenVPN par lots

Posté par Antoine dans la catégorie Libre|Réseau|Sécurité|Unix

J’ai déjà eu l’occasion de parler d’OpenVPN plusieurs fois sur ce blog car je pense qu’il s’agit d’une application très intéressante. J’avais déjà traité l’installation d’OpenVPN sur OpenSolaris et le client MacOS Viscosity. Une problématique régulièrement rencontrée est la génération de certificats SSL pour OpenVPN afin de créer des accès utilisateur à un serveur.

La méthode la plus simple consiste à utiliser les outils easy-rsa en ligne de commande. Ces outils simplifient réellement la tâche par rapport à l’utilisation directe d’OpenSSL. Le problème avec l’utilisation de ces outils est la nécessité d’interagir avec le terminal. Cet outil va vous demander bon nombre de renseignements tels que le pays, la ville, l’adresse email, etc. Cette interaction rend compliquée la création par lots de certificats.

Une méthode plus compliquée, mais plus efficace, consiste à adapter les scripts easy-rsa afin de rendre leur utilisation plus linéaire et non interactive afin qu’un script puisse les exécuter. De plus, j’ai souhaité donner la possibilité de spécifier la durée de validité du certificat au cas par cas, ce qui n’est pas possible par défaut.

Le premier script, build-key-batch, permet de créer une clé en spécifiant une durée de validité. Il n’y a qu’une toute petite modification qui permet de récupérer la durée de validité passée en argument.

#!/bin/sh

if test $# -ne 2; then
     echo « usage: build-key-batch <name> <duree> »;
     exit 1
fi

if test $KEY_DIR; then
     cd $KEY_DIR && \
     openssl req -days $2 -nodes -new -keyout $1.key -out $1.csr -batch -config $KEY_CONFIG && \
     openssl ca -days $2 -out $1.crt -in $1.csr -batch -config $KEY_CONFIG && \
     chmod 0600 $1.key
else
     echo you must define KEY_DIR
fi

Par défaut, easy-rsa nécessite d’exécuter le fichier vars dont le rôle est d’exporter un certain nombre de variables d’environnement utilisées par les scripts de génération de clé. Cela ne me convenait pas car je souhaitais exécuter un seul fichier contenant toutes les informations dont je pouvais avoir besoin. J’ai donc créé un script nommé build-batch qui contient toutes les options.

#!/bin/sh
if test $# -ne 2; then
     echo « usage: batch-build <name> <duree> »;
     exit 1
else
     # Definition des variables
     export D=`pwd`
     export KEY_CONFIG=$D/openssl.cnf
     export KEY_DIR=$D/keys
     export KEY_SIZE=1024
     export KEY_COUNTRY=FR
     export KEY_PROVINCE=XX
     export KEY_CITY=Paris
     export KEY_ORG= »Keeyyyy »
     export KEY_EMAIL= »$1″
     export KEY_CNAME=$1
     ./build-key-batch $1 $2
fi

Ce script nécessite une petite modification du fichier openssl.cnf présent dans le dossier easy-rsa qui est la suivante :

commonName = Common Name (eg, your name or your server\’s hostname)
commonName_max = 64
++ commonName_default = $ENV::KEY_CNAME

Le script a exécuter afin de générer un certificat est donc build-batch suivi de deux arguments qui sont le nom du certificat et la durée de validité. Vous pourrez ainsi générer des certificats pour OpenVPN simplement et efficacement sans nécessiter une intervention humaine.

Source : insights

A propos de ce blog

Ce blog a pour objectif de partager des informations avec tous les internautes. Comme indiqué dans le titre, je traiterais de différrents sujets gravitant autour de la sécurité informatique, de la virtualisation, de la l'administration système et du réseau.