Antoine Benkemoun

02 Juil, 2009

Pfsense : FreeBSD mais en bien

Posté par Antoine dans la catégorie Fibre Optique|Libre|Réseau|Sécurité

Maintenant que nous avons signé pour l’appartement en zone de desserte de l’offre fibre optique de Numéricable, il va falloir concevoir un réseau local digne de ce nom et digne de ce débit. Je vais donc vous présenter sur les blogs les différents éléments qui constitueront mon futur réseau local. Le premier élément que je vais vous présenter est Pfsense.

pfsense-logo

Pfsense est une distribution basée sur FreeBSD. Son objectif est de proposer une distribution orientée réseau disposant de la puissance de FreeBSD mais de la simplicité d’une interface web. Autant vous dire que Pfsense atteint parfaitement cet objectif. La liste de fonctionnalités de Pfsense est tout simplement impressionante.

Dans le cas d’un réseau local simple, Pfsense peut être installé soit sur un PC standard soit sur un plateforme embarquée. Pour effectuer l’installation sur une plateforme embarquée, des images à copier sur des cartes mémoires sont disponibles sur le site. La différence entre la version standard et la version embarquée c’est que la version embarquée ne supporte pas l’ajout de « packages ». Les packages sont des applications que l’on peut rajouter pour ajouter ajouter des fonctionnalités. L’installation sur une plateforme standard se fait par le biais d’un CD.

dashboard

Tout d’abord, cette distribution assure les fonctionnalités standards d’un firewall qu’on trouve n’importe où dans la nature. Elle assure tous les types de NAT à l’exception du NAT-T (NAT Transversal). Elle assure le filtrage « stateful » selon un grand nombre de critères (adresse niveau 3 et 4, système d’exploitation,  …) ainsi que la création d’alias pour simplifier vos règles de filtrage. Elle assure les services réseau classiques (DHCP, DNS, NTP). Vous aurez également à votre disposition tous les graphs que vous pouviez imaginer.

Ensuite, elle assure des fonctionnalités plus avancées mais avec toujours autant de simplicité. A partir d’une carte wifi (Atheros de préférence bien sur), Pfsense vous crée un point d’accès wifi avec chiffrement et authentification. En activant une option supplémentaire, vous pouvez avoir un portail captif qui s’authentifie soit contre une base Radius soit contre une base locale. Vous avez également la possibilité de mettre en place tous genres de VPN que ce soit de l’OpenVPN ou de l’IPsec. Vous pouvez également rajouter de la redondance dans votre installation avec le protocole CARP qui est un équivalent du VRRP Cisco. Je pense que ca fera un peu beaucoup pour mon réseau ! Et j’allais oublier, cette distribution est capable d’assurer le routage avec des protocoles tels que OSPF, RIP et BGP.

Au final, cette distribution dispose d’une liste de fonctionnalités très fournie et accessibles très simplement. J’ai eu l’occasion de déployer un firewall Pfsense sur un réseau publique disposant d’une connexion directe vers Internet en 100Mbit/s symétrique. Nous dépassions systématiquement les 70.000 sessions TCP en cours et le firewall n’a jamais faiblit alors que le matériel sous-jacent n’était qu’un Celeron 3Ghz.

A propos de ce blog

Ce blog a pour objectif de partager des informations avec tous les internautes. Comme indiqué dans le titre, je traiterais de différrents sujets gravitant autour de la sécurité informatique, de la virtualisation, de la l'administration système et du réseau.