Antoine Benkemoun

24 Juin, 2009

Fibre optique ? Oui mais …

Posté par Antoine dans la catégorie Fibre Optique|Réseau

Fibre OptiqueVu que je serais en stage à partir du 1er Juillet (vacances d’été de 5 jours, ca fait light), je vais retourner sur Paris pour 6 mois pour vivre avec ma fiancée. Nous habitons actuellement à St Denis dans le 93 (Neuf Trois wesh gros !) mais nous prévoyons de déménager à Courbevoie. Courbevoie ?! Ca sent… *sniff* *sniff* la fibre optique !

Les appartements que nous prévoyons de visiter sont inclus dans la zone de couverture « Fibre Optique » de Numericable. La desserte de cette ville en fibre optique est assez logique dans la mesure où il y a un des plus gros noeud Internet Français, j’ai nommé Redbus. Vous pouvez imaginer mon bonheur à savoir que je pourrais être desservi par une liaison ultra haut débit qui dépotte.

Direction le site de Numéricable pour s’adonner à des simulations en tout genre pour savoir quel type de fibre optique je pourrais avoir. Je saisis l’adresse des différents appartements que nous avions prévu de visiter. Le site me dit d’office que je peux disposer de 100Mbit/s, génial ! Cependant, ce qui m’intéressait plus c’était le débit d’upload afin de pouvoir héberger divers serveurs. Aucune information disponible sur le site de Numéricable à ce propos, autant dire que ca sent mauvais. Je me rends donc sur le site Grenouille.com qui est généralement au courant de ce genre d’informations. Et là, c’est le drame. 5Mbit/s en upload ! Mais ou sont passés le 95Mbit/s restants dont je rêvais ?

Et bien en fait après avoir recherché sur Internet, l’offre de Numericable n’est pas une « vraie » offre fibre optique. Par vraie offre de fibre optique j’entends offre par le biais de laquelle un microtube de silice capable de transporter de la lumière à travers le monde arrive dans mon mur. Ce n’est pas une fibre qui arrive dans votre mur mais un cable coaxial comme dans les offres d’Internet par le cable traditionnelles. En fait, Numéricable déploie la fibre optique jusqu’au dernier répéteur (FTTLA – Fiber To  The Last Amplifier) ce qui permet de limiter les pertes et donc d’augmenter les débits.

Concrètement, Numericable tire des fibres optiques à la place de ses câbles coaxiaux existants jusqu’au pied des batiments. Un tel déploiement est plus simple dans le mesure où les infrastructures existent déjà et leur appartiennent. Ensuite au pied des batiments, la fibre optique est convertie en coaxial pour desservir le/les batiments en question. Visiblement les débits en upload auraient été bridés et pourraient être augmentés dès que le réseau de Numéricable aurait été amélioré. Pour ceux qui veulent plus d’info, voici un premier site qui montre des photos d’un boitier de raccordement au réseau fibre optique et un second article qui explique le déploiement du réseau Fibre Optique Numéricable.

Je vais tout de même arrêter de me plaindre parcque si j’arrive à obtenir du 100/5 Mbit/s je serais content bien évidemment vu qu’actuellement je me contente de 7/0,8 Mbit/s. Je n’aurais plus qu’à adresser mes prières au Dieu Numéricable pour qu’ils débrident les débits en upload. Il ne reste plus qu’à prévoir le futur réseau pour aller derrière.

Edit : Après plus de recherches, le standard de communication permet d’obtenir 160/120Mbit/s avec l’exemple d’un déploiement en Corée ou ici. Egalement plus d’infos sur la page du standard sur Wikipedia.

A propos de ce blog

Ce blog a pour objectif de partager des informations avec tous les internautes. Comme indiqué dans le titre, je traiterais de différrents sujets gravitant autour de la sécurité informatique, de la virtualisation, de la l'administration système et du réseau.