Antoine Benkemoun

30 juin, 2009

TX : Etude de la virtualisation : Réseau et Cloisonnement

Posté par Antoine dans la catégorie Etudes|Virtualisation|Xen

Suite à l’AC que j’ai effectué au semestre d’Automne avec Romain Hinfray, j’ai voulu aller plus loin dans l’étude de la virtualisation. Ceci s’explique principalement par le fait que nous n’avions pas du tout utilisé Xen dans le cadre de l’AC. C’est donc sous la forme d’une TX (sorte de TPE) que j’ai continué l’étude de la virtualisation. Cette TX s’est faite avec Julie Facon.

Nous avons voulu prolonger l’AC en y injectant du pratique. Les deux points qui étaient restés le plus en suspens après l’AC étaient l’intégration de la virtualisation dans une infrastructure réseau conventionnelle et la gestion du cloisonnement des performances. Le powerpoint est disponible ci-dessous via slideshare.net et le rapport est téléchargeable ici.

Je vais tout de même vous résumer ici les deux études afin de, potentiellement, vous donner envie d’en lire plus. L’étude sur le réseau a tout d’abord inclus l’installation de l’outil Xen ainsi que de l’outil de gestion de machines virtuelles ConVirt. L’installation détaillée est une installation par le biais des paquets Debian mais ce que nous avons utilisé dans le cadre de notre TX est l’installation par les sources. Cette dernière est la seule qui permet d’utiliser une version de Xen à jour. Nous avons ensuite exploré les différents modes de réseau de Xen, à savoir, pont, routeur et NAT. Nous avons étendu l’étude vers l’utilisation des VLAN via le biais du protocole 802.1Q. La conclusion de cette étude est que le mode pont est de loin le mode le plus simple et que le mode NAT permet d’introduire des fonctionnalités tout à fait intéressantes. Le mode routeur n’est cependant pas fonctionnel et est d’une utilité fortement réduite. Ce qu’il faut noter également, c’est que le réseau sous Xen dépend totalement de la gestion du réseau sous Linux.

Ensuite, la seconde partie est donc la partie sur le cloisonnement de performances. L’objectif de cette partie était de montrer l’intérêt de la virtualisation par rapport à une plateforme classique. Nous avons donc simulé une montée en charge de différents services et mesurer l’impact sur les autres services. Nous avons utilisé l’outil Apache Bench pour implémenter une montée en charge modérée et l’Isolation Benchmark Suite pour implémenter une très forte montée en charge. Nous avons pu constaté l’agilité avec laquelle la virtualisation arrivé à gérer une montée en charge tout en assurant une qualité de service aux machines virtuelles qui ne demande que peu de ressources. Ceci n’est bien entendu absolument pas du tout le cas d’une plateforme non virtualisée. La virtualisation est une solution efficace pour assurer un cloisonnement en termes de performances.

Pas de Commentaire to "TX : Etude de la virtualisation : Réseau et Cloisonnement"

Ajoutez votre commentaire


  • Cdric: Bonjour, Ton article est pas mal mais au final je suis intrigué. Surtout par ton schéma. Si je regarde l'illustration de droite, on a : - m
  • ligne sip: perso je l'utilise tous les jours pour du pro. Il ya des coupure certes mais comme je forward sur le portable, il n'y a pasde discontinuite de serv
  • mophete: Bonjour, nous avons donc distingué 4 VRF, au lieu de 5, non ? ou alors j'ai loupé quelque chose ? En dehors de ca, les 3 articles sont...simpleme

A propos de ce blog

Ce blog a pour objectif de partager des informations avec tous les internautes. Comme indiqué dans le titre, je traiterais de différrents sujets gravitant autour de la sécurité informatique, de la virtualisation, de la l'administration système et du réseau.